Je ne dis pas que c’est mieux chez nous mais le concept d’avoir un animal de compagnie en Inde est très différent de celui de notre conception des choses. Je dirai même et d’après ce que j’ai vu ces quatre dernières années en Inde, les animaux ici sont considérés ma foi comme des animaux, sans aucune compassion, aucun amour, comme des bêtes idiotes qui n’auraient aucun sentiment.

Alors peut être que c’est nous le problème, que nous entretenons une trop grande intimité avec nos animaux de compagnie, comme indiqué plus haut nous ne sommes pas meilleurs en terme d’animaux de compagnie.

Au Canada par exemple le dégriffage systématique des chats était une méthode assez courante il y a peu de temps. Je me rappelle d’une collègue de travail qui venait de faire l’achat d’un chaton et la première question qui lui a été posée “alors tu le fais dégriffer quand”??? – j’étais pour le coup sciée, je ne savais même pas que c’était possible !

J’ai même appris que certains faisaient opérer leur chien pour leur retirer les cordes vocales histoire d’être tranquille si jamais il venait à l’idée au chien d’aboyer….. avoir un chien le modeler à notre mode de vie c’est quelque chose de relativement courant dans l’Ouest, on les habille, on les maquille, on leur parle, on fait du Yoga avec eux, du surf etc. Je ne dis pas que nous sommes “mieux” en la matière mais certainement moins pire que les Indiens.

L’Inde pays spirituel par “excellence” a une conception toute relative quand il s’agit des animaux, et ne me parlez pas de la “Vache Sacrée” de l’Inde car nombreuses sont celles abandonnées dans les rues, mangeant des sacs poubelles, après les cérémonies nombreuses en Inde vous trouverez des veaux attachés devant les Temples qui seront oubliés (les veaux pas les temples) et qui mourront dans une indifférence générale…… bref….. autre sujet.

Une fois nous avons eu une maman chat qui est venue mettre au monde ses petits dans notre bureau. Elle avait élu domicile dans un grand carton. Deux petits chatons roux étaient dedans. J’ai bien essayé de lui proposer une alternative pour sa nourriture, au lieu qu’elle parte en laissant seule ses chatons je mettais de la nourriture proche de la boîte mais elle l’a toujours ignorée.

Le jour où les chatons sont devenus plus grands, l’un deux a disparu, probablement mort et l’autre a commencé à s’intéresser aux croquettes que je proposais. Bon gré mal gré la maman a du faire de même car le chaton était scotché sous l’escalier qui était devenu leur deuxième maison. J’étais contente, j’allais pouvoir enfin inter agir avec eux…. pas du tout ! La mère était sauvage le petit aussi. J’ai tout essayé, des approches en douceur, de la nourriture à des heures fixes, une litière, des vêtements pour faire un nid, bref tout (sauf la nourriture au final) a été rejeté par les félins. Dès que je m’approchais ils partaient en courant ou me crachaient dessus…. j’ai abandonné.

Les chiens. Quand nous étions à Kovalam la famille qui nous louait la maison a un jour fait l’acquisition d’un joli chien noir, peut être un labrador, qu’ils ont nommé Apo. Apo vivait dans une cage, quand il n’était pas dans sa cage il était attaché en plein soleil à un arbre…. sans eau…. quand il aboyait il était remis dans sa cage. Une fois dans sa cage et qu’il continuait d’aboyer il était battu par les parents puis par les enfants qui en avaient peur et qui trouvaient ça super marrant de le battre avec un bâton. Je leur ai bien dit de ne pas faire ça mais clairement ils s’en foutaient.

Le chien est devenu fou, quand il pouvait il courait partout (ce qui était très rare), mais mordait, sautait, aboyait, bref complètement instable, un comportement de dingue que j’ai bien essayé d’apprivoiser mais auquel j’ai renoncé le jour où il m’a mordu au sang. Je ne l’ai plus jamais touché et surtout je n’ai rien dit à la famille car je pense qu’il l’aurait battu à mort.

Je ne pouvais pas en vouloir à ce chien, il était dans une cage qui devenait petite alors qu’il grandissait. Ce fut mon premier cas de chien abusé et ça m’a profondément marquée.

Puis j’ai vite compris qu’en Inde dès qu’un chien est malade, les propriétaires l’abandonnent. Nous on attend les grandes vacances pour les abandonner eux ils attendent la maladie, qui dit mieux ?

Il y a deux jours en revenant du Shala et de ma pratique j’ai vu un Saint Bernard ou un Berger des Pyrénées complètement émacié sur le bord de la route. La semaine passée j’ai vu un chien attaché en bordure de l’autoroute. Tout est normal.

Les chiens en Inde vivent en bande, ils ne sont pas pour la plupart stérilisés et se reproduisent de manière phénoménale. En Inde j’ai réalisé à quel point un chien était en fait un animal ! En France mes parents ont eu plusieurs chiens et pour moi c’était un ami sur lequel il faisait bon de s’endormir (en fonction de la taille de l’animal on s’entend).

En Inde ma conception du chien a complètement changée. Ce que les Indiens ne comprennent pas c’est que souvent la réaction du chien va dépendre de la leur. Par exemple dans le Kerala les chiens aboient sur les Indiens et les fuient comme la peste alors que dès qu’ils voient un étranger ils vont vers eux, car les étrangers leur donnent à manger et les carressent, ce qui est parfaitement inconcevable pour un Indien et surtout dans le Kerala.

Les enfants ont une peur bleue des chiens, j’avais jamais vu ça auparavant…. du coup quand ils en voient un plusieurs options, ils hurlent, courent, jettent des pierres voir des crackers histoire que le chien prenne feu (c’est plus drôle), ils ont ce comportement car leurs parents, ignorants, ont le même. Du coup ou le chien se sauve en courant, ce qui arrive souvent, ou alors s’ils tombent sur un chien qui aura plus de réparti il les attaquera. Ce qui aura pour effet néfaste de faire une généralité sur les chiens qui sont mauvais pour l’homme…..

Lorsque vous approchez votre main du museau d’un chien en Inde il va se soumettre, ou pleurer, ou partir, en tous les cas il aura peur de votre main car pour eux la main est synonyme de coup et non pas de caresse….  J’avais voulu sauver un chien, Loucy, elle était juste parfaite mais notre rencontre n’était pas au bon endroit ni au bon moment (ce que je regrette terriblement), quand je la promenais je voyais les adultes et les enfants, qui eux ne me voyaient pas, vouloir la battre ou lui jeter des pierres, tous sans exception ont eu ce geste…. j’étais sidérée…. Rocky était aussi un chien vivant sur place qui un jour a participé à une guerre de territoire, il était dans un état, morsures partout, il boitait et personne n’a pensé à l’emmener chez le vétérinaire. Je l’ai soigné avec les antibios de Loucy et de là ce chien a compris que je n’étais pas comme les autres. Au final l’histoire se termina mal, ils sont tous les deux morts….

Bien sûre il y a des  exceptions, les parents de Trupta ont un chien et il s’en occupe très bien mais c’est très loin la majorité de ce qui se passe ici. Au final j’ai tenté de sauver trois chiens et ou ils sont morts, ou “disparus” va savoir où… Depuis je suis calmée je n’en veux plus !

Respectons & Aimons les animaux !

– Namaste –