2.46 – Sthira Sukham Asanam – Etre établi dans une position stable et confortable.

sthira – stable, sans bouger

sukham – confortable, facile d’accès

asanam – posture de méditation.

Il est intéressant de comprendre que la racine du mot « asana » soit « as » veut dire « assis »….

De ce fait cet aphorisme des Sutras de Patanjali, ne s’applique pas pendant la pratique des asanas, mais après.

Sthira Sukham Asanam nous amène à entrer dans une posture de méditation. Les postures qui sont recommandées sont :

  • Padmasana
  • Virasana
  • Bhadrasana
  • Svatika
  • Dandasana
  • Paryanka

Lorsque l’on parle d’une posture confortable, on fait avant tout référence à une posture qui permet un alignement de la tête, avec la nuque, la cage thoracique et le bassin, le tout sur une même ligne. Les postures au sol sont donc le plus envisageables.

Il sera beaucoup plus difficile d’atteindre un stade méditatif dans un Guerrier 1, 2 ou 3.

La pratique des asanas nous prépare à celle des pranayamas par le chemin du Vinyasa qui nous permet de respirer à chaque mouvement que nous faisons afin d’entrer dans une posture.

La pratique des pranayamas nous prépare au retrait des sens (pratyara).

Une fois les cinq sens contrôlés (la vue, l’odorat, l’ouïe, le toucher, le goût) par notre mental, la concentration devient accessible (dharana).

Dès lors que le point de focus devient stable, on arrive au stade de la pure méditation (dhyana).

Et c’est seulement à ce moment là que nous atteignons le Samadi, l’illumination.

La pratique des Asanas est la porte d’entrée à la pratique du Yoga.

Si votre corps n’est pas prêt physiquement pour tenir une posture assise, sans bouger, sans douleur au dos, sans douleur aux jambes, la méditation ne sera pas possible.

La pratique des asanas permet de faire bouger le corps dans sa globalité, flexion avant, flexion arrière, latérale, rotation, inversion, équilibre. Tout ceci dans le but de libérer les tensions dans le corps et dans l’esprit.

Pour se libérer des tensions physiques et mentales il faut respirer.

C’est à ca que sert le Vinyasa, au-travers de la respiration nous entrons et sortons des postures.

Tout ce que nous faisons lors d’une séance physique de postures de yoga, n’est que la préparation à la pratique du Yoga. Nous préparons notre corps, mental, esprit, pour celle-ci, mais nous ne pratiquons pas le « Yoga dans sa globalité« .

Tout ce que nous apprenons dans une « formation de yoga » ou un stage de yoga n’est qu’une approche visbile de l’iceberg.

Nous n’enseignons pas le Yoga, nous enseignons comment se préparer à la pratique du yoga dans sa forme la plus pure.

Nous ne sommes pas des professeurs de Yoga.

Nous sommes des pratiquants à la découverte de nous mêmes avant tout, chaque étape est cruciale sur notre chemin et nous amène à une nouvelle porte. Que l’on décide d’ouvrir ou pas.

Nous enseignons et partageons notre expérience avant tout. Et pour cela il est important, si c’est la mission que l’on s’est donnée, de continuer d’apprendre et de pratiquer tout au long de notre vie.

Cela prend du temps, beaucoup de temps. Une Vie complète.

L’une des clefs vers ce chemin est la discipline.

Et l’application d’autres règles que sont les Yamas et Niyamas.

Namaste!

Share This