Le monde des Formations de Yoga est un monde particulièrement complexe dans lequel il y a de tout.

Le principal problème ne vient pas tant des écoles que des étudiants.

1. Des Pratiquants sans Pratique

Beaucoup (trop) de personnes s’inscrivent à une formation de Yoga sans aucune expérience ou aucune pratique de yoga en amont. Ils auront pris quelques cours, auront lu un article sur “comment changer sa vie et devenir prof de yoga”, auront découvert que le Yoga peut s’apprendre sur un mois avec une formation de 200 Heures.

Le constat est donc facile, en un mois vous pouvez basiquement “changer votre vie pour devenir Professeur de Yoga”.

La demande est donc très forte car il semblerait que tout le monde ces derniers temps souhaitent devenir Professeur de Yoga. Une profession en explosion ces cinq dernières années.

Vous avez des formations de Yoga qui sont organisées par des étudiants qui sortent fraichement des écoles de yoga, parce que soyons clair, les formations de yoga rapportent.

2. Apprendre le Yoga en Inde est primordial

Beaucoup de personnes partent en Inde pour y suivre une Formation de Yoga. Le yoga vient de l’Inde, tous les indiens pratiquent le Yoga.

Et c’est là que le bât blesse. Vous serez surpris du nombre de “Professeurs Indiens” qui ne pratiquent pas le Yoga. Vous pouvez les rencontrer à Rishikesh, Goa, Mysore. Il est facile de s’extasier devant un Indien qui parle le Sanskrit, en revanche il faut savoir que beaucoup d’indiens parlent le Sanskrit pour autant ils ne sont pas enseignants.

Beaucoup de pratiquants débutants qui sont partis en Inde pour y suivre une Formation de Yoga à leur retour indique sur le papier qu’ils ont étudié de manière traditionnelle le Yoga avec un professeur indien. Je l’ai lu beaucoup de fois sur le curriculum de pas mal de pratiquants. C’est sur ça fait joli sur le papier. Mais ça ne fait pas un Professeur de Yoga.

3. Les écoles de Yoga surfent sur la Vague du Yoga

Mais bien sur, la demande est là, les écoles fournissent. Rarement les écoles de Yoga vont refuser les élèves.

Sur une dizaine d’applications en moyenne il y a deux pratiquants, pour les autres cela peut leur faire comprendre qu’ils ne sont pas prêts et enchaineront éventuellement d’autres formations. Ou au mieux ils commenceront à pratiquer sérieusement avant de se lancer dans l’enseignement.

Même s’il y a beaucoup de demande très peu d’étudiants au final enseigneront. Certains ne dépasseront pas le seuil de l’Instagram, d’autres essaieront de vendre des Retraites de Yoga et se rendront compte au final que le travail à mettre derrière est plus important que la brochure qu’ils vendent.

4. Si vous êtes un pratiquant régulier une Formation de Yoga peut vous aider

Comme je le disais auparavant le problème ne vient pas tant des écoles de Yoga qui se multiplient partout que des pratiquants.

Si les gens étaient parfaitement honnêtes avec leur pratique et prêts à se dédier à la pratique des Asanas pour ensuite découvrir et apprendre la pratique des Pranayamas pour ensuite comprendre et digérer les Yamas et les Yinamas pour ensuite apporter une certaine plénitude et nous amener vers le chemin de Soi qui nous permet de nous comprendre et de savoir qui nous sommes fondamentalement alors oui les écoles de Yoga auraient bien plus de valeur au jour d’aujourd’hui.

La pratique du Yoga est une discipline, ne tombons pas dans le cliché simpliste du Yogi qui suit Ahimsa en étant végétalien et qui pratique dans un pantalon de Yoga à 100€ de la marque dernièrement en vogue.

Si vous souhaitez devenir Professeur de Yoga parce que vous trouvez jolies les postures de votre Yogini préférée que vous suivez sur Instagram ce n’est pas une bonne raison ! Ne venez pas à un cours de Yoga parce que vous souhaitez apprendre à mettre le pied derrière la tête. Ne devenez pas Professeur de Yoga parce que vous enviez les photos des personnes qui posent sur une plage à l’autre bout du monde quand vous vous gelez à Paris ou New York.

Ne devenez pas Professeur de Yoga parce que vous souhaitez “aider les gens” et leur amener bien être alors que ce n’est qu’une projection de votre mal être.

Ne devenez pas Professeur de Yoga parce que vous souhaitez devenir riche en organisant des retraites une fois par an et en facturant le prix fort. Pour arriver à ce stade il faudra vous faire un nom, et non je ne parle pas d’exhibitions Instagrammeuses.

Devenez Professeur de Yoga parce que vous avez votre pratique dans votre corps et que vous savez de quoi vous parlez.

Devenez Professeur de Yoga parce que vous avez envie de corriger tout le monde quand vous participez à un cours collectif et que vous voyez certains pratiquer en pleine douleur.

Devenez Professeur de Yoga parce que vous continuez de chercher le pourquoi du comment, parce que vous vous rapprochez de votre vérité.

Devenez Professeur de Yoga parce que plus vous le pratiquez sous toutes ses formes plus vous avez compris que cette vie ne sera pas suffisante pour l’assimiler complètement.

Devenez Professeur de Yoga parce que vous n’avez aucun problème à être seul(e) parmi du monde, vous vous assumez complètement, vous ne dépendez pas des derniers potins à la mode, vous n’avez aucun problème avec la vieillesse, vous avez envie de partager vos connaissances sans pour autant être donneur de leçon, vous acceptez que vous ne savez pas grand chose et que vous continuez de le pratiquer sous toutes ses formes.

Namaste!