Ces dernières semaines je me suis mise à faire une analyse des réseaux sociaux et de l’impact que cela pouvait avoir sur une activité professionnelle.

J’ai parcouru Instagram et consulté énormément de comptes portant sur le Pilates, le Yoga, le bien être en général et j’ai remarqué que tout avait été fait, plus rien d’innovant.

Personne n’est original, lorsque vous voyez un post d’une posture d’une personne “connue”, entendez une personne qui a plus de 5000 followers, vous pouvez retrouver cette même posture sur d’autres posts, à une date ultérieure.

Tout le monde copie tout le monde, que ce soit dans le contenu, la mise en scène etc.

Le niveau est très élevé. C’est-à-dire que pour avoir une bonne visibilité le pied derrière la tête est une mention obligatoire, si votre pied ne monte pas vers votre épaule, oubliez ça vous n’impressionnerez personne.

Vous pouvez aussi vous rabattre sur les flexions arrières, dans ce cas une ouverture du haut du corps est indispensable, si vous ne pouvez pas attraper votre cheville, voir les deux, ou toucher le talon votre photo ne présentera aucun intérêt.

Pour que ce soit encore mieux il faut un endroit édulcoré au possible, effectivement dans un environnement neutre les photos sont magnifiques, certaines m’ont sont extrêment artistique, j’ai vraiment trouvé ça beau.

Le texte si toutefois vous avez envie en plus de montrer votre côté lyrique doit être positif, personne ne veut lire que vous avez eu des emmerdes la semaine passée et que vous n’avez pas pu payer votre loyer, que vous avez des problèmes d’argent et que votre banquier n’est qu’un idiot, je n’ai vu ce genre de texte nulle part.

En revanche tout le monde est amour, compassion, joyeux, végétalien, beaux, oui il faut être beau pour pouvoir poster du beau.

Ou alors amoureux, déclarer sa flamme à l’homme de sa vie est très tendance, une photo de lui le regard dans le vague et un texte qui dit “merci de m’aider à être qui je suis”……..

Ce n’est que corps délié, visage radieux, mini short, bikini, collant moulant, fesses galbées et postures de folie.

Bref vous affichez une vie clean, nette, belle, sans problème.

J’ai posté des vidéos dernièrement, pas de bonne qualité, pas des postures de dingue, pas de lumière avantageuse, juste au moment de la mettre un ligne un petit filtre (quand même je n’ai plus 20 ans, ni même 35 ans!!!). Et j’étais contente j’ai eu des bons retours, je ne m’y attendais pas.

En une journée j’ai “gagné” 30 followers….. je me suis dit ah bon comment c’est possible ???

Et j’ai compris quand en 48 heures j’en ai perdu 15 puis 20 puis 30…. il y aurait donc une guerre de followers sur Instagram?

Et bien oui. En fait des gens que vous ne connaissez pas vous envoie un message du style “great, good job”, vont aimer votre post et vont vous suivre. Vous allez alors sur leur profile et vous remarquez que la personne en question a genre 100000 followers et vous vous dites, wow elle/il me suit MOI !!! Comme inconsciemment cela flatte votre ego vous vous mettez donc à les suivre à votre tour.

Une fois la tâche achevée, ils vont attendre entre 24 et 48 heures pour vous retirer de leur liste. Du coup ils se retrouvent avec un nouveau suiveur qui ne suivent plus du tout….. Est-ce que je suis claire?

En fait ces gens ne font que ramasser des “abonnés” (j’en ai marre du mot anglais) pour gonfler leur popularité sur le web. C’est tout aussi simple que ça.

J’ai aussi appris que l’on pouvait acheter des “likes” sur Facebook. Que pour être listé sur TripAdvisor personne ne vient visiter votre établissement, il suffit juste de mettre des commentaires sur plusieurs établissements, puis vous listez le votre, puis vous demandez à vos amis de mettre un avis positif, puis au bout de 7 ou 10 vous êtes listé. Voilà c’est fait. Vous pouvez voir ça quand vous voyez par exemple qu’il y 50 “reviews” pour un établissement et que seulement 37 ne sont listées. Les 13 commentaires positifs sont sans doute des amis ou la famille qui ont boosté votre entrée sur le très fameux TripAdvisor.

Alors les réseaux sociaux sont de vrais faux amis. Ca ne veut rien dire.

Vous pouvez être nul(le) et avoir un million d’abonnés, je pense par exemple aux personnes qui font de la télé réalité et qui affichent des scores absolument dingues quant au nombre d’abonnés, les gens sont-ils donc des moutons?

Du coup j’aimerai rebondir sur un article que j’ai lu quant au recrutement des professeurs de Yoga de certains studios, genre de studios bobo chic boho branchitude à gogo qui demandent pour valider la “solvabilité” de leur futur professeur combien il/elle a d’abonnés sur sa chaine Youtube/Instagram ou Facebook….

Il y a dix ans quand je cherchais du travail les studios me donnaient un créneau et s’il se remplissait c’était bon, on attendait avant d’annuler trois mois, trois mois durant lesquels je n’étais pas super bien payée, à l’époque on me donnait 3€ par élèves, donc des cours à 12€ de l’heure j’en ai donné quelques uns mais ça ne m’a jamais gênée. J’étais au début il fallait bien que je commence quelque part.

Et j’avoue que je comprends le désarroi de certains élèves quand on regarde les réseaux sociaux, ça fait un peu peur, on ne voit que des gens beaux, souples dans des tenues magnifiques, une élite en quelque sorte. J’aurai moi même du mal à pousser la porte de certains studios tellement je me sentirai intimidée.

Les réseaux sociaux peuvent être un ego booster pour certains mais aussi une source de désarroi et de sous estimation de soi.

Je n’ai pas de conseils particuliers à donner, je fais juste une constatation et je trouve ça un peu alarmant.