Crédit Photo : Clio Pajczer – Ubud, Bali

Notre corps est composé des 5 éléments.

  • Terre – Os
  • Eau – Articulations
  • Feu – Muscles
  • Air – Respiration
  • Ether – Fonction du système nerveux

D’un point de vue Yogic Brahma représente le bassin (Brahma granthi) et Vishnu la cage thoracique (Vishnu granthi). En sanskrit le terme « granthi » se traduit par noeud.

Brahma granthi représente l’attachement aux plaisirs physiques, l’égoïsme, négativité, léthargie, l’ignorance. Vishnu granthi représente nos émotions, l’attachement, l’ego.

La pratique du yoga sous toutes ses formes, asanas, pranayamas permet de dénouer ces noeuds mais autorise surtout un éveil tant émotionnel que physique.

Le corps humain est composé à 60% d’eau, lorsqu’un bébé vient au monde il en est composé de 78%.

La lune est l’astre le plus proche de nous. Le cycle lunaire est de 29,5 jours. A titre d’exemple les cycles féminins devraient suivre le cycle de la lune. Il est intéressant de remarquer qu’une personne qui change souvent d’avis et d’opinion sera qualifiée de « lunatique ».

Pendant la nouvelle lune (lorsque la lune « disparaît ») les liquides sont dirigés de la tête vers le bas. Il n’y a qu’à observer les marées pour comprendre à quel point la lune a un effet sur tous les éléments qui nous entourent.

La nouvelle lune est un moment de transition durant lequel la pratique du yoga se fera plus laborieuse, le caractère aura tendance à devenir léthargique, irascible, plus de douleurs aux épaules et dans le corps en général, une plus grande faiblesse physique peut apparaître.

Une fois la nouvelle lune passée un nouveau cycle s’ouvre jusqu’à la pleine lune, celui-ci est beaucoup plus favorable, l’énergie revient, la pratique devient agréable, c’est dans ce moment que nous atteignons un pic de satisfaction avec nous mêmes.

Lors de la pleine lune les énergies sont plus grandes, les marées sont hautes, d’un point de vue pratique des asanas notre capacité sera plus grande, c’est un moment d’accomplissement, c’est aussi la raison pour laquelle nous ne pratiquons pas le jour de pleine lune car c’est un moment favorable aux blessures.

D’une manière générale on peut remarquer que nos pratiques vont être divisées en deux cycles, entre 10 et 14 jours de « bonnes » pratiques, on se réveille de bonne humeur, la pratique est plaisante, on atteint nos « objectifs » (si tant est que nous en ayons), les postures s’enchainent sans problème, la pratique des pranayamas est fluide et régulière, nos émotions sont positives.

Lorsque le cycle de la pleine lune est passé et que nous nous dirigeons vers la nouvelle lune, la pratique s’en ressent, c’est à ce moment où nous rentrons en conflit avec notre ego, le corps peut devenir douloureux, la pratique moins agréable, les anciennes blessures se réveillent, la concentration pendant les pranayamas est plus difficile mais pas impossible.

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise pratique (même si je suis la première à dire que ce matin m’a pratique a été exceptionnellement nulle…), mais il y a une pratique consciente.

Lorsque nous prenons conscience des éléments qui nous entourent, nous prenons conscience de notre corps, de nos émotions, de notre être.

Il faudrait pouvoir pratiquer en conscience que ce soit une posture, une respiration, préparer un repas, manger, se doucher, se brosser les dents etc.

De part la société et nos modes de vie urbains nous avons perdu toute connection avec les 5 éléments. Nous nous rappelons que Mère Nature existe seulement au moment des inondations, des tornades, tempêtes, tremblement de terre ou autre. Les animaux sont enfermés dans des zoos, dolphinariums (pour leur « bien être »…), appartement, si nous pouvions apprivoiser n’importe quel animal exotique nous le ferions (c’est déjà le cas). Nous prenons tout pour acquis et nous plaçons de manière égocentrique en haut de la chaine alimentaire.

Il faudrait pouvoir prendre le temps de s’accorder du temps pour observer le temps au moment présent.

Dès lors que nous prenons conscience de qui nous sommes, de notre place dans l’espace, de nos émotions, des noeuds émotionnels qui nous bloquent, à partir du moment ou nous commençons à ouvrir les yeux alors les portes s’ouvrent.

Pour connaitre les phases lunaires en temps réel consulter le Calendrier.

 

Je vous souhaite une très belle pratique !

Share This