Photo : Sri Krishnamachayra

Marichy: Sage Indien

Asana : Posture

Posture au sol, flexion avant.

Famille : Ouverture de hanches et d’épaule.

Niveau : Débutant avec une sangle, sinon intermédiaire.

Il existe sept versions de Marichyasana A, B, C, D, E, F et G. Les plus pratiquées sont les A, B, C et D.

Les deux premières sont des flexions avant, quant à la C et D ce sont des torsions.

Marichyasana A

A partir de Dandasana.

a) Plier le genou droit et ramener le talon droit au niveau de l’ischion droit. On peut aussi l’enseigner et la pratiquer en indiquant un poing de distance entre la jambe gauche et droite.

Je préfère l’enseigner et la pratiquer à partir de Dandasana, les jambes collées ensemble. Ca ne veut pas dire que le pied droit sera collé à la cuisse gauche.

Dandasana

Dandasana

En ramenant simplement le talon droit vers l’ischion droit, il se créera un espace naturel entre la jambe du sol et le talon.

b) Lever le bras droit et l’enrouler en-dessous du genou droit pour qu’il touche le dos.

c) Allonger le bras gauche et l’enrouler dans le dos.

d) La main droite attrape la main gauche ou le poignet gauche en fonction de la souplesse.

e) Allonger le torse en avant.

En fonction de la pratique et de la souplesse poser le menton ou le front sur la jambe gauche. Par rapport à ce que vous posez, le menton ou le front, le drishti (point de focus) sera différent.

Si l’on pose le menton : Angusta Drishti (les orteils).

Si l’on pose le front : Nasagra Drishti (le nez).

Les pratiques seront alors différentes.

La première aura tendance à présenter un dos plat, la deuxième présentera un dos rond, car l’allongement se fera par l’action des Bandhas.

Un même asana pour deux niveaux de pratiques différents.

Si on commence cette posture et que le torse ne peut s’allonger vers l’avant, dans ce cas le drishti sera devant.

Il faut d’abord travailler la posture avant de commencer à pratiquer les Bandhas.

L’intention dans la posture

Le bras qui s’enroule en-dessous du genou doit être actif pour garder l’épaule droite vers l’avant. Le bras fait office de “pince” en serrant le genou droit.

Le pied droit au sol, pousse contre le sol et vers l’avant, lors de la flexion avant, ce qui permettra d’allonger en premier le haut du dos, suivi du milieu et du bas.

Les deux ischions idéalement touchent le sol. Le bassin est fermement ancré dans le sol. D’où l’importance de l’activation du pied droit. 

On peut aussi laisser se décoller l’ischion droit, pour travailler la flexion avant, et ensuite au fur et à mesure des pratiques le ramener au sol.

Une posture ne devant jamais restée “figée”.

Immersion Yoga Goa avec Stephanie et Trupta

Crédit Photo : Martina Welther

Allonger le dos à partir de la nuque, cervicales, thoraciques et lombaires.

Si vous partez le mouvement des lombaires, le dos aura tendance à cambrer, le bassin ne sera plus neutre, et le mouvement s’en trouvera limité.

L’épaule du bras gauche doit être sur la même ligne que la droite, c’est-à-dire que le torse reste face.

Petite controverse ?

Je me documente beaucoup sur le travail de Sri Krishnamacharya, étant le père fondateur de l’Ashtanga Yoga Vinyasa et avant tout du Vinyasa Krama.

Dans mes recherches, il m’arrive de tomber sur des photos qui me laissent perplexe.

Sri Krishnamacharya

Source Photo : siddhainfo.com

Que remarquez-vous sur cette photo?

On m’a toujours apprise, que ce soit avec Mark Robberds, Ramesh Shetty, Sharat Jois, Iain Grysak, Damien de Bastier, Yogi Trupta : le bras qui enroule est celui qui attrape.

Or quand on regarde les postures originelles de Sri Krishnamacharya, il nous fait mentir.  Y a t’il une raison à ça ?

Je ne l’ai pas trouvée.

Est-ce que ça change la pratique ?

J’ai essayé les deux et la réponse est non.

Une posture pour travailler l’ouverture des hanches

Cet asana est un parfaite exemple que les ouvertures de hanches ne se font pas seulement en séparant les deux jambes pour aller chercher un grand écart.

Oui Marichyasana A est une posture qui travaille la flexion avant et l’ouverture des hanches.

Si vous êtes professeur de Yoga et que votre thème du jour “est ouverture des hanches”, n’oubliez pas d’inclure cet asana.

Namaste,

Share This